Aide-mémoire du Système général harmonisé (SGH)

Les produits chimiques bruts sont couramment utilisés dans le monde entier. De la production initiale à l’élimination finale, bon nombre de ces produits chimiques constituent une menace pour l’homme et l’environnement. Historiquement, la plupart des pays ont mis en œuvre une forme ou une autre de réglementation des risques chimiques. Cela a abouti à de nombreuses normes avec de nombreuses divergences. Par exemple, un pays peut désigner un produit chimique comme toxique tandis qu’un autre pays peut considérer cette même substance non toxique. Différents systèmes de classification peuvent même être trouvés dans le même pays. Ajoutez des langues et des alphabets différents au mélange et il est clair que le moment est venu d’établir une norme mondiale.

Qu’est-ce que le GHS?

GHSest un acronyme pour le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques, un cadre qui normalise la classification et l’étiquetage des produits chimiques dans le monde entier. Son objectif est d’établir des critères de classification des dangers pour la santé, physiques et environnementaux, et de spécifier les informations à inclure sur les étiquettes de danger ainsi que sur les fiches de données de sécurité. En tant que norme mondiale, le SGH encourage chaque pays à mettre en œuvre des classes et catégories de danger dans sa législation.

Les Nations Unies ont adopté le SGH à la suite de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de 1992 à Rio de Janeiro, au Brésil. L’Organisation internationale du Travail (OIT), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et des gouvernements du monde entier ont coopéré pour créer et promouvoir une norme universelle de classification des risques sanitaires, physiques et environnementaux.

Calendrier de mise en œuvre du SGH (États-Unis)

Date Exigence S’applique à
1er décembre 2013 Former tous les employés sur les nouveaux éléments d’étiquette et le format de fiche de données de sécurité (FDS) Employeurs
1er juin 2015 Les fabricants, importateurs et employeurs de produits chimiques doivent se conformer à toutes les dispositions modifiées de cette règle (les distributeurs qui sont autorisés à expédier des produits étiquetés par les fabricants selon l’ancien système jusqu’au 1er décembre 2015) Fabricants, importateurs et employeurs de produits chimiques
1er décembre 2015 Les distributeurs doivent se conformer à toutes les dispositions modifiées de cette règle finale. Distributeurs de produits chimiques
1er juin 2016 Mettre à jour le programme alternatif d’étiquetage et de communication des dangers sur le lieu de travail, si nécessaire, et fournir une formation supplémentaire aux employés pour les risques physiques ou sanitaires nouvellement identifiés Employeurs

Directives d’application du SGH (États-Unis)

Le 9 février 2015, le Département du travail des États-Unis a publié une note intitulée Enforcement Guidance for the Hazard Communication Standard (HCS), entrée en vigueur le 1er juin 2015. La note de service détaille la position d’application de la loi du ministère du Travail et l’impact de la date d’entrée en vigueur du 1er juin 2015 sur les fabricants, les distributeurs et les employeurs.

Les lignes directrices et les clarifications comprennent les éléments suivants:

Les fabricants qui ont fait des efforts raisonnables et de bonne foi pour respecter la date d’entrée en vigueur du 1er juin 2015, mais n’ont pas pu se conformer en raison de circonstances indépendantes de leur volonté, disposeront d’un délai raisonnable pour se mettre en conformité.

Après la date limite du 1er décembre 2015 pour les distributeurs, les distributeurs ne peuvent pas expédier en utilisant les anciennes étiquettes (conformes HCS 1994) à moins que le fournisseur du distributeur ne tombe dans la catégorie ci-dessus, c’est-à-dire les fournisseurs qui ont fait des efforts raisonnables et de bonne foi pour respecter le 1er juin. 2015 en vigueur, mais n’ont pas pu se conformer en raison de circonstances indépendantes de leur volonté.

Les employeurs qui n’ont pas reçu de FDS ou d’étiquettes mises à jour pour certains des produits chimiques dangereux qu’ils utilisent dans leur entreprise ne seront pas cités par l’OSHA. Cependant, une fois qu’ils ont reçu les nouvelles FDS (conformes à HCS 2012), ils doivent les conserver.

Pictogrammes et classes de danger SGH

Le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques utilise deux ensembles de pictogrammes. Un pourles dangers sur le lieu de travail et un second pour le transport des marchandises dangereuses.

Pictogrammes des dangers physiques:

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Explosive Pictogramme explosif SGH
  • Explosifs instables
  • Explosifs, divisions 1.1, 1.2, 1.3, 1.4
  • Substances et mélanges autoréactifs, types A, B
  • Peroxydes organiques, types A, B
Inflammables Pictogramme inflammable GHS
  • Gaz inflammables, catégorie 1
  • Aérosols inflammables, catégories 1, 2
  • Liquides inflammables, catégories 1, 2, 3
  • Solides inflammables, catégories 1, 2
  • Substances et mélanges autoréactifs, types B, C, D, E, F
  • Liquides pyrophoriques, catégorie 1
  • Matières solides pyrophoriques, catégorie 1
  • Substances et mélanges auto-échauffants, catégories 1, 2
  • Substances et mélanges qui, au contact de l’eau, émettent des gaz inflammables, catégories 1, 2, 3
  • Peroxydes organiques, types B, C, D, E, F
Oxydants Pictogramme oxydant SGH
  • Gaz oxydants, catégorie 1
  • Liquides oxydants, Catégories 1, 2, 3
  • Solides oxydants, catégories 1, 2, 3
Gaz comprimé Pictogramme de gaz comprimé GHS
  • Gaz comprimé
  • Liquéfiés
  • Gaz liquéfiés réfrigérés
  • Gaz dissous
Corrosif Pictogramme corrosif SGH
  • Corrosif aux métaux, catégorie 1

Pictogrammes pour les dangers pour la santé :

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Toxiques Pictogramme toxique SGH
  • Toxicité aiguë (orale, cutanée, inhalation), catégories 1, 2, 3
Corrosif Pictogramme corrosif SGH
  • Corrosion de la peau, Catégories 1A, 1B, 1C
  • Dommages oculaires graves, catégorie 1
Irritant Pictogramme irritant SGH
  • Toxicité aiguë (orale, cutanée, inhalation), Catégorie 4
  • Irritation de la peau, Catégories 2, 3
  • Irritation des yeux, catégorie 2A
  • Sensibilisation de la peau, Catégorie 1
  • Toxicité spécifique des organes cibles à la suite d’une exposition unique, catégorie 3
  • Irritation des voies respiratoires
  • Effets narcotiques
Risque pour la santé Pictogramme de danger pour la santé SGH
  • Sensibilisation respiratoire, catégorie 1
  • Mutagegénicité des cellules germinales, Catégories 1A, 1B, 2
  • Cancérogénicité, Catégories 1A, 1B, 2
  • Toxicité de reproduction, catégories 1A, 1B, 2
  • Toxicité spécifique des organes cibles à la suite d’une exposition unique, catégories 1, 2
  • Toxicité spécifique pour certains organes cibles suite à une exposition répétée, catégories 1, 2
  • Danger d’aspiration, Catégories 1, 2

Pictogrammes des dangers environnementaux :

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Environ-
Mentalement
Endommager
Pictogramme nuisible à l'environnement du SGH
  • Dangers aigus pour le milieu aquatique, catégorie 1
  • Dangers chroniques pour le milieu aquatique, catégories 1, 2

 

Pictogrammes de transport

Classe 1: Explosifs

 

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Divisions 1.1–1.3 Divisions 1.1 à 1.3 Pictogramme SGH Explosifs

  • Division 1.1: Matières et objets présentant un risque d’explosion en masse
  • Division 1.2: Matières et objets présentant un risque de projection mais pas de risque d’explosion en masse
  • Division 1.3: Matières et objets présentant un risque d’incendie et soit un risque mineur de souffle ou un risque mineur de projection ou les deux, mais pas un risque d’explosion en masse
Division 1.4 Division 1.4 Pictogramme SGH Explosifs

  • Matières et objets classés comme explosifs mais ne présentant pas de danger significatif
Division 1.5 Pictogramme Division 1.5 SGH Explosifs

  • Substances très insensibles présentant un risque d’explosion en masse
Division 1.6 Pictogramme Division 1.6 SGH Explosifs

  • Pas de mention de danger

Classe 2: Gaz

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Division 2.1 Division 2.1 Pictogramme SGH Gaz inflammables

  • Gaz qui à 20 ° C et une pression standard de 101,3 kPa:
    • sont inflammables lorsqu’ils sont mélangés à 13% ou moins en volume avec de l’air; ou
    • avoir une plage d’inflammabilité avec de l’air d’au moins 12 points de pourcentage, quelle que soit la limite inférieure d’inflammabilité.
Division 2.2 Division 2.2 Pictogramme SGH Gaz non inflammables non toxiques

  • Gaz asphyxiants – gaz qui diluent ou remplacent l’oxygène normalement dans l’atmosphère.
  • Gaz oxydants – gaz qui, généralement en fournissant de l’oxygène, peuvent provoquer ou contribuer à la combustion d’autres matières plus que l’air.
  • Gaz qui ne relèvent pas des autres divisions.
Division 2.3 Division 2.3 Pictogramme SGH Gaz toxiques

  • Gaz connus pour être si toxiques ou corrosifs pour l’homme qu’ils présentent un danger pour la santé.
  • Gaz présumés toxiques ou corrosifs pour l’homme parce qu’ils ont une valeur CL50 égale ou inférieure à 5000 ml / m3 (ppm).

 

Classes 3 et 4: Liquides et solides inflammables

 

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Classe 3 Pictogramme SGH classe 3 Liquides inflammables

  • Liquides ayant un point d’éclair inférieur à 60 ° C et capables de soutenir la combustion.
Division 4.1 Division 4.1 Pictogramme SGH Solides inflammables, substances autoréactives et explosifs solides désensibilisés

  • Solides qui, dans les conditions rencontrées lors du transport, sont facilement combustibles ou peuvent provoquer ou contribuer au feu par friction; substances autoréactives susceptibles de subir une réaction fortement exothermique; explosifs solides désensibilisés qui peuvent exploser s’ils ne sont pas suffisamment dilués.
Division 4.2 Division 4.2 Pictogramme SGH Substances sujettes à la combustion spontanée

  • Matières sujettes à un échauffement spontané dans des conditions normales rencontrées lors du transport, ou à un échauffement au contact de l’air, et pouvant alors prendre feu.
Division 4.3 Division 4.3 Pictogramme SGH Substances qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables

  • Substances qui, par interaction avec l’eau, sont susceptibles de devenir spontanément inflammables ou de dégager des gaz inflammables en quantités dangereuses.

Autres classes de transport GHS

Risque ghs Pictogramme Classe de danger et catégorie de danger
Division 5.1 Division 5.1 Pictogramme SGH Substances oxydantes

  • Substances qui, bien qu’elles ne soient pas nécessairement combustibles en elles-mêmes, peuvent, généralement en produisant de l’oxygène, provoquer ou contribuer à la combustion d’autres matières.
Division 5.2 Division 5.2 Pictogramme SGH Peroxydes organiques

  • Substances organiques qui contiennent la structure bivalent –O – O– et peuvent être considérées comme des dérivés du peroxyde d’hydrogène, où l’un des atomes d’hydrogène ou les deux ont été remplacés par des radicaux organiques.
Division 6.1 Division 6.1 Pictogramme SGH Substances toxiques

  • Substances avec une DL50 ≤ 300 mg / kg (par voie orale) ou ≤ 1000 mg / kg (par voie cutanée) ou une CL50 ≤ 4000 ml / m3 (inhalation de poussières ou de brouillards)
Classe 8 Pictogramme SGH classe 8 Substances corrosives

  • Substances qui provoquent la destruction sur toute l’épaisseur des tissus cutanés intacts après un temps d’exposition inférieur à 4 heures.
  • Substances qui présentent un taux de corrosion supérieur à 6,25 mm par an sur des surfaces en acier ou en aluminium à 55 ° C.

GHS Étiquetage

Depuis le 1er juin 2015, les étiquettes SGH exigent des pictogrammes, des mots d’avertissement, des mentions de danger et des conseils de prudence, des identificateurs de produit et des identifications de fournisseur. L’étiquette peut également inclure des informations supplémentaires si nécessaire.

Exemple d'étiquette GHS